Présentation de Thomas Vidal !

Brève

Publié le vendredi 15 janvier 2021

Aujourd’hui nous vous présentons Thomas Vidal, joueur issu de la formation du 100% région. Ce jeune joueur de 21 ans évolue au poste de pilier droit. Il est pensionnaire de notre centre de formation du Castres Olympique. Il va nous raconter son parcours rugbystique et nous parler de la saison actuelle.

Comment as-tu découvert le rugby ?

Thomas Vidal : “J’ai découvert le rugby à l’âge de 5 ans lorsque mon père a voulu que j’essaye ce sport qu’il avait pratiqué auparavant. J’ai tout de suite adhéré à l’esprit et aux valeurs de ce sport.”

Dans quels clubs as-tu évolué ?

T-V : “Je n’ai connu que deux clubs. En effet, j’ai commencé à l’Olympique Labruguière de 5 à 12 ans. Durant cette période, mon père était le responsable de l’école de rugby. Ensuite, je suis parti chez le grand voisin, le Castres Olympique, le club qui m’a toujours fait rêver étant petit et qui m’a permis d’arriver au haut niveau aujourd’hui.”

Tu es arrivé au CO très jeune, comment définirais-tu le club selon toi ?

T-V : “Pour moi le Castres Olympique est un club familial avec de grandes valeurs humaines tels que le travail, le respect et la simplicité. De plus, Castres étant la petite ville du championnat, j’apprécie la relation et la proximité qu’il y a entre les supporters et le club.”

Tu as eu la joie d’effectuer ton premier match avec l’équipe première contre Newcastle, comment as-tu vécu ce moment ?

T-V : “Pour moi, c’était un rêve de gosse de pouvoir jouer un match avec la grande équipe à Pierre Fabre.”

Il y a-t-il une véritable marche entre l’intensité mise en espoirs et celle en pro ?

T-V : “Oui, en effet il y a une véritable marche entre les espoirs et les pros dans l’intensité. Celle-ci est augmentée car tout va plus vite dans le jeu et dans les impacts.”

Vous avez joué à Lyon ce week-end, tu étais titulaire au poste de pilier droit, quels ingrédients vous ont manqué pour vous imposer en terre Lyonnaise (Défaite 32-19) ?

T-V : “Il nous a manqué de la précision car même en espoirs, tous les petits détails coûtent chers à la fin et encore plus lors d’un match à l’extérieur.”

Comment abordez-vous la suite du championnat espoirs et quelles sont vos objectifs ?

T-V : “Pour la suite du championnat, on va chercher à gagner le plus de matchs possible, l’objectif de fin de saison est d’être dans la partie haute du tableau pour ne pas jouer le maintien et pourquoi pas rêver d’accrocher une seconde place qualificative.”

Comment te juges tu sur cette première partie de saison ?

T-V : “Cette première partie de saison a été un peu compliquée pour moi au niveau du temps de jeu. Depuis le début de la saison je m’entraîne avec l’équipe pro ou j’apprends l’exigence du niveau professionnel. Puis, à cause de la Covid, je ne pouvais plus descendre avec l’équipe espoirs et quand j’ai pu les rejoindre, j’ai été gêné par une blessure. Donc pour moi, ce début de saison est mitigé.”