Présentation de Pierre Colonna

Brève

Publié le mardi 10 novembre 2020

Nous sommes allés à la rencontre de nos jeunes joueurs qui évoluent au sein de l’effectif professionnel.

1er épisode avec Pierre Colonna qui est notamment entré en jeu lors de la 6ème journée de TOP 14 à Toulon.

Bonjour Pierre, peux tu nous parler de ton parcours ?

J’ai commencé par le foot avec mes copains de l’école primaire puis j’ai enchainé avec le rugby en M12 à Cahors !  J’ai aussi fait du tennis et du rugby à XIII. Lors d’une sélection départementale à Graulhet, j’ai été approché par plusieurs clubs. Je voulais aller au CO dès les M14 mais c’était trop loin de chez moi donc je suis allé à Toulouse. Puis je suis ensuite arrivé au CO en Crabos.

Quelle est l’image que tu as du club ?

Un de mes oncles a joué ici quand il était jeune jusqu’en Espoirs (Jean-Philippe Colonna) donc je connaissais bien le club.

J’aime l’ambiance familiale qu’il y a ici, une ambiance que j’avais pu connaitre à Cahors, et dans laquelle je me sens bien. Cette ambiance, je ne la retrouvais pas forcément au Stade Toulousain. En quelque sorte, le CO c’est l’esprit de Cahors mais dans un club pro (rires).

Comment se sont passés les premiers pas au sein du groupe pro ?

Depuis le début de la saison et le traditionnel stage de début d’année, j’ai toujours été avec le groupe pro. J’ai été très bien intégré avec les leaders du groupe qui font en sorte que tout se passe bien pour les nouveaux. Le groupe est quand même assez jeune donc c’est facile pour nous. On est forcément impressionnés mais ce sont des joueurs qui ont été en finale de championnat de France quand nous y étions le même jour en finale avec les Cfabos. Donc on se connait un peu et ça facilite l’intégration de cette génération.

Tu t’attendais à faire partie du groupe ?

L’an dernier, j’ai fait quelques feuilles de matchs en tant que 24ème homme. Je m’attendais à en refaire encore cette année. Je ne m’attendais pas forcément à intégrer le groupe sur un match aussi important que celui à Toulon. Je suis rentré sur un coup d’envoi ce qui m’a permis d’avoir un peu de temps pour me concentrer sur ce que j’avais à faire. Mais après, ce n’était vraiment que du plaisir. Je me suis rendu compte de la chance que j’avais d’être là.

Quelle différence de niveau y a-t-il avec les espoirs ?

La vitesse de jeu et les impacts sont beaucoup plus puissants. Il y a vraiment une marche importante entre le niveau pro et le niveau espoirs. Mais j’ai fait une grosse prépa pour être prêt pour ce genre de match.

Ce que l’on peut te souhaiter ?

Intégrer le plus souvent le groupe pour le reste de la saison. Dès que je serai sur le terrain, je donnerai le maximum pour défendre nos belles couleurs.