Le CO s’incline de justesse face au Racing 92

Actualités

Publié le vendredi 19 février 2021

Ce vendredi soir, le Castres Olympique s’est incliné de peu face au Racing 92. Malgré un bon match, les Olympiens se sont inclinés 23 à 20.

Déplacement périlleux, chez un grand, chez le vice-champion d’Europe. Sur un terrain singulier car synthétique où les conditions climatiques extérieures ne s’appliquent pas, le CO a d’abord souffert. A cause d’une discipline et une conquête défaillante en début de match, le CO est vite mené 6-0 (8e). Si Urdapilleta a d’abord réduit le score, Iribaren a su s’extirper de la défense pour inscrit le premier essai du match. Le Racing comptait alors 13 points d’avance à la 26e minute de jeu. Malgré une touche contestée, les Olympiens commençaient à retrouver la maitrise du ballon et se montraient dangereux. C’est finalement Filipo Nakosi, après la sirène, qui marquera le 1er essai castrais, son 7ème personnel cette saison. A la pause, le CO était mené 13 à 10.

Au retour des vestiaires, les Olympiens montraient les mêmes bonnes intentions qu’avant la pause. Solide en défense, entreprenant en attaque, le CO se montrait dangereux jusqu’à prendre l’avantage au score, à la 55e minute, par un nouveau ballon joué à la main à 5m de la ligne adversaire et un essai de Wayan De Benedittis (16-20). Malgré une domination dans le jeu, le CO se laissaient surprendre par les locaux à la 70e minute, par Boffelli. Le CO s’incline finalement 23 à 20 et repart de Nanterre avec le bonus défensif.