La victoire bonifiée, pour Ibou

Actualités

Publié le samedi 21 décembre 2019

Quel match ! Les Olympiens se sont imposés avec la manière dans un match au scénario fou et au contexte évidemment particulier. Le CO prend le point de bonus offensif : 29-12.

Ibou était partout. Partout dans les tribunes, avec un tifo intégral et plusieurs banderoles ; sur le terrain, où un vibrant hommage lui a été rendu ; et dans nos coeurs. Ibou a résonné fort, aussi, à la 6ème minute du match, en hommage à son n°6. Une sixième minute à la fin de laquelle le CO a accéléré pour inscrire le premier essai du match. Tout un symbole. C’est Geoffrey Palis qui a lancé la révolte castraise, parfaitement servi par Taylor Paris. Les Castrais ont ensuite tenu le ballon, avec des lyonnais beaucoup pénalisés. Durant la première mi-temps, le CO avait 74% de possession. Juste avant la pause, sur la sirène, c’est Thomas Combezou qui ajoutait un 2e essai, en bon filou. 12-3 à la pause.

Au retour des vestiaires, les Olympiens avaient le vent dans le dos. Poussé par le vent et un public extraordinaire, Rory Kockott s’en allait, au près, vers la ligne d’en-but pour inscrire le 3e essai, celui du bonus (19-3, 45e). Le stade, véritable chaudron ce samedi après-midi, s’est alors éteint. Plus de lumière, plus d’écran, plus de chrono. Mais de l’envie, encore et toujours. Survoltés, les Castrais ont inscrit un 4e essai, par Jody Jenneker, à quelques minutes de la fin de la rencontre (29-12, 75e). Puis ont tenu bon. Héroïques en défense, nos joueurs n’ont pas encaissé le moindre essai face au leader du TOP 14. Dans la nuit sombre qui venait de tomber, le stade scandait “Ibou” et fêtait une victoire bien méritée. 29-12.