Communication du CO sur la situation du TOP 14 et l’organisation des prochains matchs

Actualités

Publié le mercredi 11 mars 2020

Les deux prochains matchs à domicile du CO se dérouleront très probablement à huis clos et c’est la raison pour laquelle le club a suspendu la vente de billets pour les matchs contre l’Aviron Bayonnais et le Stade Toulousain, ce dernier match étant l’un des seuls que notre Club dispute depuis plusieurs saisons à guichets fermés. La décision finale sera prise lundi 16 mars par l’Assemblée Générale de la Ligue Nationale de Rugby.

Le Castres Olympique va donc très probablement, et dans un premier temps, être particulièrement impacté par les dispositions d’interdiction de public jusqu’à mi-avril, puisqu’elles concernent trois rencontres et que notre club devrait en disputer deux à domicile dans des conditions exceptionnelles qui s’apparenteront à des rencontres disputées sur terrain neutre, sans soutien du public alors qu’il ne se déplacerait une seule fois, à Paris, dans les mêmes conditions. Six autres clubs seront, comme le CO, dans un premier temps amenés à recevoir deux fois sur trois dans ces conditions particulières : Agen, Clermont, Montpellier, La Rochelle, Toulouse et le Stade Français. A contrario, les autres clubs se déplaceront deux fois dans des conditions de terrain neutre et ne recevront qu’une seule fois dans ces mêmes conditions.

Il est cependant encore prématuré d’en tirer la conclusion que notre club sera plus pénalisé que d’autres, car il n’est pas acquis que les rencontres puissent se disputer dans des conditions normales dès le week-end du 17 et 18 avril. En effet, les rassemblements de plus de 1.000 personnes sont interdits jusqu’au 14 avril, mais personne ne peut aujourd’hui affirmer que ces dispositions ne seront pas prolongées, compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire.

Qu’un match décisif pour le maintien et que le derby contre le Stade Toulousain, chaque année tant attendu, se déroulent sans la présence et le soutien de nos supporters est une perspective bien triste et regrettable, mais nous devons tous faire preuve du plus grand sens des responsabilités. Préparons-nous à nous adapter aux décisions de la LNR qui résulteront de l’application des directives gouvernementales, qui ont déjà produit les mêmes effets dans d’autres sports collectifs.
L’hypothèse d’un report des matchs au-delà du 15 avril est très séduisante mais elle nous apparait très peu probable, compte-tenu des contraintes de calendrier qu’elle impliquerait et qui pourraient être insurmontables si la situation sanitaire n’évoluait pas favorablement après le 15 avril.

Tout le monde va être lésé par cette situation exceptionnelle : le club, ses supporters, ses partenaires, ses joueurs. Chaque partie doit comprendre le préjudice de l’autre. Nous vous tiendrons informés dès que possible de l’évolution de la situation et des décisions que prendra le Club pour préserver au mieux l’intérêt de tous dans ce contexte très particulier, qui implique que nous fassions preuve de solidarité.