?>
Association Equipes Jeunes Archives Espoirs 2015-2016

Espoirs 2015-2016

Photo Espoirs 2015-2016
Les ESPOIRS DU CASTRES OLYMPIQUE sont dans la poule 2 de la catégorie Espoir. 

Les équipes de la Poule 2 : Tarbes, Montauban, Carcasonne, Aix en Provence, Lyon, Bourgoin, Grenoble, Dax, Albi, Aurillac, Béziers, Colomiers, Mont de Marsan, Oyonnax.

Les Entraînements ont lieu les :


Lundi soir à 18h30 au Levezou : récupération
Mardi soir à 18h30 au stade du Rey 
Mercredi soir à 18h30 au Levezou
Jeudi de 18h30-20h00 au Rey
Vendredi soir à 18h30 au Levezou


Présentation : 


Manager : Thierry BOURDET
Entraineur des avants : José DIAZ

Entraineur des arrières : Frédéric SEGUIER
Préparateur Physique: Jean Pierre SUGNER
Docteur : Jean-Michel AURET
Administratifs : Samuel ETIENNE
Kinésithérapeutes : Pierre CHARRIN et Xavier BRUNO
Intendant : Francis JUILLARD
Vidéo : Gwenael OLAYA

Calendrier Espoirs 2015-2016

 
 
Date DOMICILE       Score     EXTERIEUR
29/08/2015   US MONTAUBAN     - 36 CASTRES OLYMPIQUE   
06/09/2015       CASTRES OLYMPIQUE  40 - 11  STADE MONTOIS
13/09/2015 PAIS D'AIX RUGBY CLUB 3 - 29 CASTRES OLYMPIQUE
20/09/2015 CASTRES OLYMPIQUE 34 - 17 DAX
27/09/2015 US CARCASSONAISE 18 - 20 CASTRES OLYMPIQUE
11/10/2015 CASTRES OLYMPIQUE 25-17 STADE TARBES PYRENEES RUGBY
18/10/2015 AS BEZIER HERAULT 30-34 CASTRES OLYMPIQUE
25/10/2015 CASTRES OLYMPIQUE 23-16 US OYONNAX
01/11/2015 CASTRES OLYMPIQUE 47-18 LYON OL U
08/11/2015 CS BOURGOIN JALLIEU 6-26 CASTRES OLYMPIQUE
22/11/2015 CASTRES OLYMPIQUE 23-10 FC GRENOBLE
29/11/2015 US COLOMIERS 16-22 CASTRES OLYMPIQUE
06/12/2015 STADE AURILLACOIS 22-16 CASTRES OLYMPIQUE
13/12/2015 SC ALBI  29-23 CASTRES OLYMPIQUE
20/12/2015 CASTRES OLYMPIQUE 43-5 BIARRITZ OLYMPIQUE
10/01/2016 CASTRES OLYMPIQUE 45-14 US MONTAUBAN
17/01/2016 STADE MONTOIS 13-28 CASTRES OLYMPIQUE
24/01/2016 CASTRES OLYMPIQUE 36-8 PAYS D'AIX RUGBY CLUB
31/01/2016 DAX 3-30 CASTRES OLYMPIQUE
06/02/2016 CASTRES OLYMPIQUE 22-18 US CARCASSONNAISE
21/02/2016 STADO TARBES PYRENEES RUGBY 14-22 CASTRES OLYMPIQUE
28/02/2016 CASTRES OLYMPIQUE 43-8 AS BEZIERS HERAULT
06/03/2016 US OYONNAX 21-11 CASTRES OLYMPIQUE
13/03/2016 LYON OL U 27-20 CASTRES OLYMPIQUE
20/03/2016 CASTRES OLYMPIQUE 17-12  CS BOURGOIN JALLIEU
03/04/2016 FC GRENOBLE 18-18 CASTRES OLYMPIQUE
10/04/2016 CASTRES OLYMPIQUE 30-7 US COLOMIERS
17/04/2016 CASTRES OLYMPIQUE 25-23 STADE AURILLACOIS
24/04/2016 CASTRES OLYMPIQUE 30-26 SC ALBI
08/05/2016 BIARRITZ OLYMPIQUE 26-29 CASTRES OLYMPIQUE

Résumé 1ère Journée

Première rencontre de championnat: le 29 Août Au Ramierou : Castres bat Montauban par 36 à 6 (mi-temps : 22 à 6)
 
Pour Montauban : 2 pénalités de Fortunel (16e et 27e) 
Pour Castres : 6 essais Decrop (8e), Grolleau (18e), Albert (21e), Mouysset (33e et 65e), Jelonch (69e) + 3 transformations d’Evan Albert ( 17e et 33e) et François Fontaine (69e).
 
C’est à Montauban sous la canicule que les Espoirs du CO ont débuté leur saison de championnat. Belle entrée en matière pour nos jeunes pousses qui reviennent avec le bonus offensif de ce premier déplacement. Une 1ère mi-temps intéressante dans le contenu et les intentions, et un score de 22 à 6 à la mi-temps (bonus offensif acquis). En début de deuxième mi-temps, Montauban faisait le forcing pour revenir dans la partie, mais le CO ne lâchera rien, et, au contraire c’est elle qui reprenait le fil du match, pour remarquer 2 essais supplémentaires et assurer définitivement son premier point de bonus. On peut féliciter l’ensemble de l’équipe pour cette belle performance.
 
Prochaine rencontre au stade du Rey à Castres contre Mt de Marsan le dimanche 6 septembre à 15 heures.

 

Résumé 2ème journée

Le 6 septembre : Au Stade du Rey : Castres bat Mt de Marsan par 40 à 11 (mi-temps : 26 à 6)

Pour Castres : 6 essais Ducasse (13e), Mouysset (29e), Tulou (36e), Avizou (49e), Moreaux (57e), Icart (61e) + 5 transformations d’Evan Albert.

Pour Mt de Marsan : 1 essai de Hellec (73e) et 2 pénalités de Russel (5e et 7e)

Carton jaune : Evan ALBERT (68e)

Pour leur 2ème match de championnat les Espoirs du CO recevaient ce dimanche 6 septembre l’équipe de Mt de Marsan au stade du Rey. Après avoir une victoire bonifiée à Montauban, l’objectif du staff des Espoirs était de confirmer les intentions entrevues à Montauban, pour ne pas relâcher cette belle dynamique.
C’était Mt de Marsan qui se mettait le plus vite en activité, puisque seulement après 7 minutes de jeu, il prenait le score grâce à 2 pénalités de son buteur, pour mener sur le score de 6 à 0. Il aura fallu 13 minutes de jeu, pour que nos jeunes Castrais réagissent et marquent le 1er essai de cette rencontre par l’intermédiaire de Kévin DUCASSE et transformé par Evan ALBERT. Petit à petit le jeu des Castrais se mettait en place, et, successivement à 29e et 36e minutes de jeu, 2 nouveaux essais synonyme de bonus, étaient marqués par Valentin MOUYSSET et Danya TULOU. La mi-temps était atteinte sur le score de 19 à 6.
La 2ème mi-temps sera du même acabit que la 1ère avec beaucoup de rythme et d’intentions du CO, récompensés par 3 nouveaux essais de Gaëtan AVIZOU (49e), Victor MOREAUX (57e) et Jean-Charles ICART (61e).
Réduit à 14 à la 68è minutes de jeu, suite à un plaquage dangereux d’Evan ALBERT, Mt de Marsan inscrivait son unique essai de la rencontre à la 73e minutes et clôturait le tableau d’affichage (40 à 11).
A noter dans les rangs Castrais, la présence de Piula FAASALELE et Florian VIALELLE venus renforcer l’équipe.
Un grand bravo à l’ensemble de l’équipe pour le beau spectacle qu’elle a offert au public venu nombreux pour les encourager.

Prochaine rencontre à Aix en Provence dimanche 13 septembre à 15 heures.

Résumé 4ème journée


Au Stade du REY à Castres : Castres bat Dax par 34 à 17 (mi-temps : 17 à 17)

Pour Castres : 5 essais DECROP (2e et 84e), ICART (16e), BOUHEDJEUR (44e), MUDARIKI (65e) + 3 transformations et 1 pénalité (39e) d’ALBERT.
Pour Dax : 2 essais de TAOFIFENUA (6e) et LAVENANT (14e) + 2 transformations et 1 pénalité de CURUTCHET (14e)

Il ne fallait pas arriver en retard dimanche au stade du Rey dans le cadre de la 4ème rencontre du championnat Espoirs, pour voir nos jeunes se mettre rapidement en activité, et, après seulement 2 minutes de jeu, marquer le 1er essai de la partie après une belle percée de Warren ZANARELLI relayé par Jean Charles ICART et conclu par Louis DECROP entre les poteaux, celui-ci transformé par Evan ALBERT (7/0). Juste le temps d’apprécier ce bel essai, et les Dacquois répondaient par un essai en bout de ligne du 3ème ligne aile TAOFIFENUA à la 6ème minute de jeu et transformé par CURUTCHET n° 10. Ce même CURUTCHET donnait l’avantage aux siens dans le quart d’heure suite à une pénalité (7/10). Piqués au vif, nos jeunes Castrais répliquaient par un nouvel essai après une magnifique percée de l’ailier Imad BOUHEDJEUR, qui se faisait reprendre à 20 mètres de l’en-but Dacquois, suivie d'une transformation rapide du jeu, et de nouveau Warren ZANARELLI grillait la politesse à son vis-à-vis avant d’offrir le 2ème essai de la partie à Jean Charles ICART sur un retour intérieur. Le jeu avait à peine repris que de nouveau les Dacquois revenaient dans la partie après leur deuxième essai inscrit par l’ailier LAVENANT (14e) et transformé par CURUTCHET pour mener 14/17. Evan ALBERT suite à une pénalité, remettra les deux équipes à égalité à la mi-temps.

A la deuxième mi-temps, les Castrais feront cavalier seul en inscrivant 3 nouveaux essais par Imad BOUHEDJEUR (44e), Faraï MUDARIKI (65e) et le dernier synonyme de bonus offensif par Louis DECROP à la 84e minute de jeu. Un grand bravo pour cette nouvelle victoire bonifiée qui confirme le bon début de saison de l’équipe.
 

Résumé 3ème journée

Au stade Maurice David d’Aix en Provence  : Castres bat Aix par 29 à 3 (mi-temps : 17 à 3)
 
Pour Castres: 4 essais Vialelle (16e), Bouzon (28e), Mouysset (57e), Fontaine (70e) + 3 transformations et 1 pénalité (25e) de François Fontaine.
 
Pour Aix en Provence: 1 pénalité de Rebecchi (4e)
 
Pour le compte de la 3ème journée de championnat, les Espoirs du CO se rendaient à Aix en Provence avec la ferme intention de conserver leur invincibilité de ce début de saison. Objectif atteint avec une nouvelle victoire bonifiée, ce qui les placent aujourd’hui en tête du classement. Pourtant le match avait mal débuté puisque seulement après 4 minutes de jeu, c’était Aix qui ouvrait le score grâce à son buteur. Comme la semaine dernière, après une entame de match difficile, l’équipe faisait le don rond jusqu’au quart d’heure de jeu pour inscrire son premier essai par l’intermédiaire de Florian VIALELLE et transformé par François FONTAINE (3/7). Après avoir inscrit une pénalité à la 25e minutes de jeu, c’était au tour de jeu Jauhann BOUZON d’inscrire  un deuxième essai entre les poteaux, pour basculer à la mi-temps sur le score de 17 à 3.
La deuxième mi-temps verra la réalisation côté Castrais de deux nouveaux essais de Valentin MOUYSSET (57e) et François FONTAINE (70e), qui scelleront le gain du match et du point bonus offensif. Un grand bravo à l’ensemble de l’équipe et son staff pour cette nouvelle victoire.
 
Prochaine rencontre dimanche 20 septembre à 15 heures au stade du Rey contre Dax.
 

Résumé 5ème journée

Au Stade de Crazailles à Carcassonne : Castres bat Carcassonne par 20 à 18 (mi-temps : 12 à 18)

Pour Castres : 3 essais TANGA (20e), NISTOR (35e), AVIZOU (58e), + 1 transformation et 1 pénalité (43e) d’ALBERT.
Pour Carcassonne : 6 pénalités de GUILLOMOT (2e, 6e, 12e, 17e, 30e, 40e)


Les Espoirs du CO se rendaient chez leurs voisins de Carcassonne, avec la ferme intention de finir, ce 1er bloc de 5 matchs, invaincus avant une trêve d’une semaine. Objectif accompli, puisque c’est un sans-faute que réalisent nos jeunes sur cette 1ère partie de championnat, où ils totalisent une série de 5 victoires bonifiées. 
La 1ère mi-temps verra l’équipe de Carcassonne prendre le score rapidement dans cette partie, grâce à leur buteur Mathieu GUILLOMOT qui réalisera un 100% au pied, sanctionnant les nombreuses fautes castraises, et ceci pour mener rapidement sur le score de 12 à 0 après seulement 17 minutes de jeu. Mais c'est sans compter sur l’état d’esprit de ce groupe castrais qui, malgré de nombreuses absences, faisait le dos rond, pour marquer leur 1er essai suite à une touche et à un ballon porté, ce dernier conclut par Yoann TANGA (20e). Le 2ème essai viendra à la suite d’un ballon de récupération, et après plusieurs temps de jeu, c’est Vlad NISTOR (35e) qui marquait en bout de ligne. A la mi-temps Carcassonne menait logiquement sur le score de 18 à 12.
La deuxième mi-temps verra une domination territoriale des Castrais qui se concrétisera à l’heure de jeu, par un troisième essai, synonyme de bonus offensif, par l’ailier Gaëtan AVIZOU (58e). Ce fût une victoire serrée mais importante, car c’est la troisième à l’extérieur en ce début de saison sur 5 matchs joués. 


Prochaine rencontre CO/Tarbes le samedi 10 octobre à 14 heures au stade du Rey.
 

Résumé 5ème journée

Au Stade du Rey: Castres bat Tarbes 25-17 (mi-temps : 19 à 9)

Pour Castres : 3 essais Pénalité (8e), TULOU (21e), FONTAINE (30e), + 2 transformations et 2 pénalités (42e et 49e) de GABRIEL.
Pour Tarbes : 1 essai collectif (60e) et 4 pénalités de QUEHEILLE.

Ce samedi, au stade du Rey et après une semaine de repos, les Espoirs entamaient leur 2e bloc de cinq match, par la réception de Tarbes. Nos jeunes se sont mis rapidement en activité, puisque seulement après 7 minutes de jeu, suite à un beau mouvement des Castrais, l'arrière tarbais se mettait volontairement à la faute. L'arbitre n'avait alors pas d'autres alternatives que d'accorder un essai de pénalité (7-0). Tarbes, s'appuyant sur une bonne conquête, recollait rapidement au score grâce à 2 pénalités (7-6). La réplique du CO ne s'est pas faite attendre, puisque deux nouveaux essais (Danya Tulou et François Fontaine) ont été inscrits pour mener 19-9 à la mi-temps.
En seconde période, les visiteurs ont marqué leur seul essai, non transformé, sur un ballon porté après une conquête en touche, qui a privé les locaux de leur 6e point de bonus successif. 2 pénalités côté castrais et une côté tarbais ont clôturé le score de cette partie. C'est donc une sixième victoire consécutive pour le CO !

Prochaine rencontre : Béziers/Castres le samedi 17 octobre à 15h
 

 

Résumé 5ème journée

Au Stade de la Méditerranée : Castres bat Béziers 34-30 (mi-temps : 10 à 20)

Pour Castres : 4 essais de Tulou (22e et 75e), Sione (64e), Decrop (78e) ; 4 transformations et 2 pénalités d'Albert
Pour Béziers : 4 essais, 2 transformations, 2 pénalités

C'est un festival offensif que nous ont proposés ces 2 équipes au stade de la Méditerranée, avec pas moins de 8 essais au total. Le CO signe ainsi sa 7ème victoire consécutive et conserve sa place de leader. Après un début de match équilibré et une pénalité de chaque côté, le CO marquait le 1er essai de la rencontre par Danya Tulou à la 22e sur un départ mêlée (3-10). Seulement 4 minutes après son essai, Tulou était sanctionné d'un carton jaune pour un plaquage à l'épaule et Béziers profitait de sa supériorité numérique pour inscrire une pénalité et un essai transformé à la 29e (13-10). Le public bitterrois poussait derrière son équipe et sur une mêlée dans les 22m castrais, l'arbitre accordait un bras cassé à Béziers, que le n°9 s'empressait de jouer rapidement. Après un point de fixation, c'est le n°12 qui mystifiat la défense du CO (20-10 à la mi temps).
Dès l'entame de la seconde période, les Castrais réduisaient l'écart sur une pénalité de Gabriel (20-13). Mais Bézers remettait le pied sur l'accélérateur et marquait un nouvel essai en bout de ligne non transformé (25-13). Le CO, avec un peu plus de précision et d'engagement,
remettait un coup d'accélérateur pour recoller à 25-20 à l'heure de jeu. Grâce à un mental irréprochable, nos jeunes allaient assomer cette équipe bitterroise en l'espace de 3 minutes en marquant 2 essais transformés (Danya Tulou puis Louis Decrop), pour remporter le match 30-34.
 

Prochaine rencontre CO/Oyonnax le dimanche 25 octobre à 13 heures au stade du Rey.


 

 

Résumé 8ème journée

Au Stade du Rey : Castres bat Oyonnax 23-16  (mi-temps : 6-13)

Pour Castres : 2 essais de Lefort (58e) et Icart (68e) ; 3 pénalités de Fontaine (16e), Icart (37e) et Gabriel (69e); 2 transformations d'Icart.
Pour Oyonnax : 1 essai, 3 pénalités, 1 transformation

Les Espoirs du CO ont engrangé face à Oyonnax leur 8ème victoire consécutive. Ils restent invaincus et occupent la 1ère place de la poule devant Grenoble. Mais cette invincibilité ne reflèt pas les difficultés rencontrées par les jeunes castrais face à la puissante formation d'Oyonnax.

Tout a mal commencé pour le CO qui, après avoir été privé de ballon lors des dix premières minutes, parvenait à aller chatouiller les visiteurs dans leurs 5 mètres et encaissait un essai de  100 m. Face à un pack d'Oyonnax lourd, mobile, agressif, nos jeunes éprouvaient beaucoup de difficultés à conserver des ballons et commettaient des fautes. Tout allait mieux en deuxième mi-temps, malgré les sorties de Victor Moreaux (entorse cheville) et de Nistor Vlad. Le CO allait se créer des occasions et ne pas les rater. Pour creuser l'écart après les deux essais, Gabriel enquillait une pénalité de 58m, qui obligeait Oyonnax à marquer deux fois pour revenir dans la partie. Autour du puissant Julien Grolleau, nos jeunes sont venus encore titiller l'en-but d'Oyonnax, et surtout restaient intraitables en défense. La victoire a été difficile, mais a démontré les vertus de ce groupe à ne rien lâcher.

Prochaine rencontre : CO/LYON le dimanche 1er novembre à 13h30 au stade du Rey.

 


 

 

Résumé 9ème journée

Au Stade du Rey : Castres bat Lyon 47-18 (mi-temps 19 à 6)

Pour Castres : 7 essais de Grolleau (2e), Simioni (6e), Fontaine (24e), Avizou (46e, 60e), Nistor (52e), Lefort (64e) ; 6 transformations d'Icart
Pour Lyon : 2 essais, 2 pénalités et 1 transformation

Les Espoirs du CO n'ont pas fait de cadeaux aux Lyonnais dimanche sur la pelouse très ventée du stade du Rey. Le staff avait prévenu leurs hommes toute la semaine en leur rappelant que Lyon était à la 3e place, et donc une équipe très dangereuse. Le message est donc bien passé, car dès le coup d'envoi, les jeunes tarnais n'ont pas donné l'occasion aux visiteurs de s'installer dans la partie. En un peu moins de 6 minutes, le CO est allé marquer deux fois grâce à ses deux piliers. Après 20 minutes de jeu, nos Espoirs avaient déjà le bonus offensif. Malgré un déficit sur la balance par rapport aux Lyonnais très costauds, la première ligne castraise, emmenée de main de maître par Julien Béziat, a littéralement dompté de LOU en fermée, mais aussi lors de ballons portés très bien orchestrés. Au sein de l'effectif, on a pu voir une belle prestation d'ensemble avec Julien Béziat qui revient petit à petit en bonne forme au talonnage, ainsi que Dan Tulou, ou encore Vlad Nistor. Derrière, à l'ouverture, Icart a donné les bonnes impulsions et a passé 6 transformations. On a également pu voir le talent d'Avizou.

Prochaine rencontre : Bourgoin/CO le dimanche 8 novembre à 13h30 à Bourgoin

 

 


 

 

Résumé 9ème journée

A Bourgoin : Castres bat Bourgoin 26-6 (mi-temps : 18-6)
 

Pour Castres : 3 essais de Jelonch (6e), Avizou (16e), Zanarelli (48e) ; 1 transformation et 1 pénalité d'Albert ; 2 pénalités de Gabriel
Pour Bourgoin : 2 pénalités

Les Espoirs du CO se sont imposés à Bourgoin 26-6 avec le bonus offensif, et confortent ainsi leur première place dans cette poule. Sous un grand soleil, nos Espoirs ont réalisé une bonne entame de match, Anthony Jelonch a inscrit le 1er essai de la rencontre, suite à une touche mal négociée par les Berjalliens après seulement 6 minutes de jeu (transformé par Albert, 0-7). Bourgoin, grâce à 2 pénalités de leur buteur, est revenu à un point (6-7).
Après un premier quart d'heure équilibré, le CO a fait un premier break après un joli mouvement de jeu conclu en bout d'aile par Avizou (6-12).. Bourgoin, sous pression, concédait 2 nouvelles pénalités (28e et 32e) que Nicolas Gabriel de plus de 48 et 52 mètres transformait pour mener à la mi-temps 18-6. Une pénalité à la 48e d'Albert et un essai de Zanarelli, synonyme de bonus offensif, sont venus clôturer cette rencontre sur le score de 26-6!

Résumé 10ème journée

Au Stade du Rey : Castres bat Grenoble 23-10 (mi-temps 11 à 5)

Pour Castres :  1 essai de Tulou (17), 1 drop de Gabriel (43), 5 pénalités d'Icart (4) et Gabriel (40,57, 73, 77) 
Pour Grenoble : 2 essais de Mas (20), Lastella (80)

Exclu Tempo : Tulou (27 plaquage haut), Reggiardo (79 plaquage cathédrale)

En recevant les Grenoblois, 2ème de poule dimanche après-midi au Stade du Rey, les Espoirs du CO ne voulaient surtout pas se faire détrôner de leur première place, même s’il fallait pour cela que les Grenoblois l’emportent avec le bonus offensif sans laisser le défensif au CO. Aussi, la semaine de préparation concoctée par José Diaz et Frédéric Séguier, avait été particulièrement rigoureuse. Et c’est cette rigueur dont ont fait preuve les jeunes olympiens face à des visiteurs athlétiques et très bien organisés défensivement. Contraint de ne pas s’étaler sur les largeurs, où les Grenoblois montaient très rapidement, le CO a usé de sa force de pénétration dans l’axe. Un premier ballon porté a été couronné par une pénalité. Pour inscrire son essai, Dan Tulou a usé d’une certaine malice. En effet, il avait été à l’origine d’une avancée plein champ, mais ensuite, il s’est fait discret et a longuement regardé, les mains sur les hanches,  ses coéquipiers ferrailler dans les 22 m isérois, avant de venir à leur rescousse pour marquer. Avec 3 autres points de pénalité, mais en ayant encaissé un essai, le CO pouvait changer de camp et prendre le vent dans le dos  avec 6 points d’avance. Une bonne opération surtout que Gabriel qui  à l’ouverture avait remplacé Icart touché à une cheville en début de match, a su brillamment occuper le terrain au pied et surtout engranger des points au pied, dont un drop. Avec une mêlée efficace dans les moments importants, un alignement qui a su profiter des erreurs de Grenoble en deuxième période, le CO a construit une belle victoire qui lui fait prendre le large en tête de la poule.

Prochaine rencontre Colomiers/CO le samedi 28 novembre à 17 heures au Stade Michel BENDICHOU.


 

 

 


 

 

Résumé 12ème journée

Colomiers 16 - Castres 22 (mi-temps 6 à 5)

- Pour Castres : 2e Decrop (11'), Bouhedjeur (57'), 4P Gabriel (42', 45', 57' ,80')
- Pour Colomiers : 1e Jordana (54'), 1T Lafage (54'), 3P Lafage (23', 40', 61')

Après la réception de Granoble la semaine dernière, les Espoirs se déplaçaient à Colomiers, 4ème de la poule. Dès l'entame du matchn les Columérins occupaient le camp Castrais, et multipliaient les temps de jeu, mais la défense Castraise ne lâchait pas l'affairen et au contraire, sur une de ses premières incursions dans le camp Columérins, inscrivait à la 11ème minute de jeu le premier essai non transformé par l'intermédiaire de Louis DECROP pour mener (0-5). Dans une prmeière mi-temps équilibrée, c'est Colomiers qui grâce à deux pénalités de son ouvreur LAFAGE prendra l'avantage à la mi-temps sur le score de 6-5.
Dès l'entame de la seconde mi-temps, Nicolas GABRIEL à la 42ème et 45ème minute de jeu, redonnait l'avantage aux Castrais sur pénalité, pour une position de hors-jeu des Columérins (6-11). En infériorité numérique suite au carton jaune de Julien BEZIAT, Colomiers réagissait, en inscrivant à la 52ème minute de jeu un essai par son pilier JORDANA et transformé par LAFAGE (13-11). Malgré ça, les Castrais dès le coup d'envoi occupaient le camp Columérins, et après plusieurs temps de jeu, inscrivaient leur deuxième essai par l'intermédiaire d'Imad BOUHEDJEUR en coin et pour reprendre l'avantage, malgrè l'échec de la transformation, sur le score de 13-16. La fin de match devenait haletante, puisque Colomiers revenait à égalité à l'heure de jeu. Le coaching Castrais permettra de faire la différence en fin de match grâce à deux nouvelles pénalités à la 65ème et 80ème minute de jeu.

Prochaine rencontre Aurillac/CO le Dimanche 6 Décembre à 15 heures au Stade Jean ALRIC.




 
 

 

 

 


 

 

Résumé 13ème journée

Aurillac 22 – Castres 16 (mi-temps 10 à 9)

- Pour Castres :  1 essai de Mouysset (74), 1 transformation de Gabriel (74), 3 pénalités (7; 13; 40)
- Pour Aurillac : 3 essais, 2 transformations, 1 pénalité

Exclusion Temporaire : GABRIEL (65)

Toute série à une fin !
Et celle de nos jeunes Espoirs a été stoppée à Aurillac par des vaillants Cantalous. Aurillac s’est offert la peau du leader invaincu sur le terrain d’honneur de Jean ALRIC. Aurillac qui avait choisi de jouer la première mi-temps avec le vent, avec un essai transformé et une pénalité, contre 3 pénalités du côté de Castres, prendra l’avantage à la mi-temps sur le score (10-9).
La deuxième mi-temps confirmera les intentions Aurillacoise avec deux nouveaux essais (dont un transformé) pour prendre le large au score à l’heure de jeu (22-9). Du coaching et un regain d’orgueil permettra aux jeunes Castrais à revenir en fin de partie dans le bonus défensif grâce à l’essai de Valentin MOUYSSET, transformé par Evan ALBERT (22-16).
Il faudra vite se remobiliser et retrouver les valeurs qui ont fait la force de ce groupe lors la prochaine rencontre chez nos voisins Albigeois.

Prochaine rencontre Albi/CO le dimanche 13 décembre à 15 heures au Parc Municipal des Sports.




 




 
 

 

 

 


 

 

Résumé 14ème journée

Albi 29 – Castres 23 (mi-temps 22 à17)

-Pour Castres :  2 essais de Bouhedjeur (6), Lefort (39), 2 transformations de Gabriel, 3 pénalités de Gabriel (28, 42, 64)
-Pour Albi : 2E (2; 54), 2 T, 5 P (12; 16; 20; 23; 35)
Exclusion Temporaire pour Castres : HANNOYER (20)


Le derby entre les Espoirs du SCA et du CO avait attiré une bonne chambrée dans les tribunes du Stadium. Pour le CO, il s’agissait de sa troisième rencontre consécutive à l’extérieur, après les déplacements à Colomiers et Aurillac.

La rencontre débutait mal pour nos jeunes Espoirs, puisque seulement après deux minutes de jeu, ils encaissaient un premier essai au pied des poteaux (7-0). La réponse vint du tac au tac. Après une touche à 10m de la ligne albigeoise, le CO envoyait au large le ballon pour marquer par l’intermédiaire d’Imad Bouhedjeur et transformé par Nicolas Gabriel (7-7). Le pack albigeois faisait valoir sa puissance et obligeait les Castrais à se mettre la faute. Théo Hannoyer écopait d’un carton jaune. En pleine réussite, l’ouvreur albigeois avec quatre pénalités, permettait aux jaunes et noirs de mener 19 à 7 à la 25ème minute. Sur pénalité, le CO revenait à 19 à 10, puis se fut le tour des albigeois (22-10, 36e). En fin de première mi-temps, le ballon heurtait le poteau albigeois suite à une pénalité castraises et au rebond, un Albigeois comettait un en-avant. Sur la mêlée suivante, le CO parvenait à marquer en coin par l’ailier Quentin Lefort (22-17).

Dès l’entame de la deuxième mi-temps, Nicolas Gabriel permettait sur pénalité de réduire l’écart suite à une faute albigeoise (22-20). A la 55ème minute, suite à une pénaltouche dans le camp castrais, le pack albigeois faisait des ravages et permettait à Lebreton de marquer le deuxième essai transformé (29-22).
La fin de match devenait harassante, les Albigeois se mettaient à la faute, et l’ailier Bares écopait d’un carton jaune, avant que le seconde ligne albigeois Thomas Barthe se rende coupable d’un plaquage dangereux, et écope à son tour d’un carton rouge. Malgré la pénalité convertie (29-23), et plusieurs occasions de remporter cette rencontre, ce sont les Albigeois qui, grâce à leur défense, sont parvenus à préserver le score.




 




 
 

 

 

 


 

 

Résumé 15ème journée

Castres 43 – Biarritz 5 (mi-temps 17 à 0)

- Pour Castres :  7 essais d'Avizou (13e), Bouhedjeur (25e, 42e), Mouysset (36e), Ducasse (57e), Canac (70e), Simioni (76e), 4 transformations de Gabriel (25e, 57e, 70e, 76e)
- Pour Biarritz : 1 essai de Cama(48e)


Après ses deux dernières défaites en déplacement (à Aurillac et à Albi), les Espoirs du Castres Olympique avaient à cœur de bien finir la phase aller du championnat, afin de partir en vacances sur un résultat positif. Objectif atteint, avec en prime un nouveau point de bonus offensif (le huitième de cette phase aller). L’équipe finit la phase aller avec 13 victoires pour seulement 2 défaites, et occupe la première place devant Lyon son dauphin.

Dominateurs en conquête et inspirés en attaque, les Espoirs du CO par l’intermédiaire de Gaëtan Avizou inscrivaient le premier essai en bout de ligne après un gros travail des avants en mêlée. L’après-midi s’annonçait difficile pour le pack biarrot, puisque, de nouveau sur une avancée du pack castrais en mêlée, Gaëtan Avizou grillait la politesse à son vis-à-vis le long de son aile, pour fixer le dernier défenseur, et offrir le 2ème essai à Imad Bouhedjeur. Le troisième essai sera inscrit par Valentin Mouysset après une mêlée enfoncée. Face au vent en première mi-temps, les Espoirs du CO avaient rempli une partie de leur objectif, en franchissant à trois reprises la ligne biarrote (17-0).
Bonus offensif en poche à la mi-temps, le staff castrais pouvait faire tourner l’effectif, et permettre aux nouveaux entrants comme Mell Canac et Vincent Simioni d’inscrire leur essai. Rajoutez à cela le doublé d’Imad Bouhedjeur et un essai de Kévin Ducasse, et ce sont sept essais au total que les Castrais auront offert en guise de cadeaux à leur public.



Prochaine rencontre CO/Montauban le dimanche 4 janvier à 15 heures au Stade du Rey.



 




 
 

 

 

 


 

 

Résumé 16ème Journée

Castres 45 – Montauban 14 (mi-temps 17 à 14)


- Pour Castres :  6 essais de Tanga Mangene (13e), Bouhedjeur (30e), Ducasse (51e), Gabriel (59e), B. Reggiardo (68e, 75e), 1 pénalité de Gabriel (8e) et 6 transformations de Gabriel
- Pour Montauban : 2 essais de Perrot (10e), El Quassaoui (20e) et 2 transformations de Bounaudet.

Face au leader de la poule, les jeunes montalbanais n'ont pu résister qu'une mi-temps. Après la pause, le Castres Olympique s'est imposé dans tous les secteurs de jeu et a pris le bonus offensif. Pourtant avec le vent dans le dos, Montauban a réalisé une bonne entame de match et est venu titiller les Tarnais dans leurs 5m. Mais lors de la première intrusion dans le camp de jeunes de Sapiac, les Castrais ne sont pas revenus bredouilles, Gabriel, qui a presque realisé un carton plein dans ses tentatives au pied, a ouvert le score sur pénalité.

Montauban a quand même incrit le premier essai, après un bon travail de Mariner au coeur de la défense castraise, Perrot a trouvé le passage vers la ligne. La réaction castraise a été immédiate avec un essai en puissance de Tanga Mangene, un flanker a dominé son sujet tout au long de la rencontre. Mais à cet instant du match, les Montalbanais avaient encore de la ressource et ils ont repris les commandes grâce à El Quassaoui (20ème).

A partir de là, Castres a déroulé. Montauban a commis des fautes, écopé de deux cartons jaunes et surtout le pack castrais a pris l'ascendant. A la sortie d'un regroupement où les visiteurs ont été pénalisés, Bouhedjeur qui venait d'entrer en jeu, a pris ses responsabilités, a joué rapidement et pointé dans l'en-but. Au repos, les Castrais ont tourné avec un léger avantage.

En deuxième période, la domination castraise a été totale. Le CO a récupéré des munitions dans les rucks, a occupé le terrain, lancé des offensives à la moindre occasion et surtout a dominé outrageusement ses visiteurs en mêlée fermée. Dans ces circonstances, la jeune formation montalbanaise a baissé les bras. En fin de match Bernard Reggiardo, entré à la mêlée, a joué sa carte personnelle et inscrit deux essais qui ont offert un très logique bonus offensif au CO.


Prochaine rencontre Mont de Marsan/CO le dimanche 17 janvier à 15 heures à Mont-de-Marsan.

Résumé 17ème Journée

Mont de Marsan 13 - Castres 28


Pour cette 17ème journée de championnat de la poule 2, les Espoirs du CO ont tenu leur rang en allant s'imposer en terre landaise avec un nouveau bonus offensif (le 10ème).
Malgré un début de match à l'avantage des Montois qui s'est traduit sur le panneau d'affichage par 2 pénalités (10ème, 16ème) de l'ouvreur RUSSELL, le CO est revenu dans la partie en toute fin de 1ère mi-temps, tout d'abord Mell CANAC s'est vu refuser l'essai (à juste titre) après une combinaison en touche à 5 mètres de la ligne de marque Montoise.

Ce n'était que partie remise, puisque sur la mêlée qui a suivi, Valentin MOUYSSET écartait le jeu pour ses trois-quart, et après plusieurs temps de jeu et un renversement, Vald NISTOR a inscrit le 1er essai qui a permis avec la transformation de Nicolas GABRIEL de prendre l'avantage à la mi-temps sur le score très serré de 6-7.

Après le repos, adossés au vent, les jeunes Olympiens ont investit le camp Montois, et après plusieurs temps de jeu, le CO a été tout proche de marquer son deuxième essai, mais la défense Landaise et quelques maladresses Castraises ont retardé l'échéance.
On a atteint l'heure de jeu, et le salut Castrais est venu du banc, puisque le pilier Julien GROULLEAU, tout juste rentré en jeu, a inscrit le 2ème essai Castrais, transformé par Nicolas GABRIEL (6-14).

La deuxième mi-temps s'annonçait difficile pour le pack Montois puisque seulement 8 minutes après le deuxième essai Castrais, il a encaissé un essai de pénalisation après une succession de fautes, avec la transformation de Nicolas GABRIEL, le CO a empoché son point de bonus pour mener 6-21.
Joie de courte durée, les Montois fidèles à leur rugby, ont inscrit après plusieurs temps de jeu leur unique essai de la partie par leur 3ème ligne BECOGNEE, transformé par RUSSELL, et Mont de Marsan est revenu dans la partie et a ôté le point de bonus aux Castrais.

Le CO s'est appuyé de nouveau sur sa conquête et en toute fin de partie, Valentin PRADALIE a permis au CO sur mêlée enfoncée de reprendre le point de bonus offensif, et de l'emporter sur le score de 13 à 28 avec la transformation de Nicolas GABRIEL.

Félicitations à l'ensemble du groupe qui, malgré une douzaine d'absences, n'en finit pas de surprendre ses entraîneurs par la régularité de leurs performances, mais aussi par leur état d'esprit sur et en dehors du terrain.

 

Prochaine rencontre CO/PROVENCE RUGBY le dimanche 24 janvier à 15 heures au Stade du Rey.

Résumé 18ème Journée

Castres 36 - Aix-en-Provence 8


Nouvelle victoire bonifiée pour les Espoirs du Castres Olympique qui totalisent désormais 16 victoires en 18 rencontres. Un excellent parcours qui permet à l'équipe Castraise de caracoler en tête de poule avec 8 points d'avance sur Lyon deuxième.

Dimanche, sur la pelouse du Rey, les jeunes Castrais étaient diminués par les abscences dues en partie à l'équipe fanion qui a puisé dans le réservoir jeune en Challenge Cup et à quelques blessures. 
Mais cela ne s'est absolument pas ressenti et ce, dès l'entame de match où la puissante équipe d'Aix a été mise sous pression.

Plus toniques, plus présents sur les porteurs de balles et surtout archi-dominateurs en mêlée fermée, les Olympiens ont dominé la première période de la tête et des épaules.
Derrière sa mêlée autoritaire à 5 mètres de la ligne, Jelonch a surgi à deux reprises pour aplatir et le jeune Jérémy Fernandez, après avoir créé la brèche sur la ligne des quarante, s'est retrouvé à la finition sur l'aile gauche. Si bien qu'au changement de côté, le CO avait déjà le bonus défensif en poche avec un essai de marge.
Une bonne idée parce que la deuxième période n'a pas été de la même qualité.

Certes, le CO a inscrit deux nouveaux essais, au terme d'actions bien construites par les arrières, mais la partie était devenue plus anarchique et le pack visiteur s'est davantage exprimé.


Prochaine rencontre DAX/CO le dimanche 31 janvier à 15 heures au Stade de Colette BESSON à Dax.

Résumé 19ème Journée

Dax 3  - Castres 30


Mi-temps : 3-13; arbitrage de M. JAULIN (Pays de Loire)

Castres : 4 essais (Lefort à 39', Beziat à 42', Gabriel à 51', Collectif à 62'), 2 pénalités (Gabriel à 13' et 24') et 2 transformations (Gabriel).

Dax : 1 pénalité de Doussy

Castres : Bouhedjeur, Decrop, Zanarelli, Bouzon, Lefort; (o) Gabriel, (m) Mouysset (cap), Tanga Mangene, Tulou, Tanga, Durand, Hannoyer, Simioni, Beziat, Tailhades et Nehme, Noui, Gatti, Delaporte, Fernandez, Icart, Albert et Sentenac.
Dax : Robet, Dechavanne, Mathy, Klemenczak, Postis, (o) Doussy, (m) Garrouteigt, Sentucq, Taofifenua, Huguet, Neisen, Riviere, Drean, Darmaillacq (cap), Chies et Pouyleau, Faure, Treameau, Joubert, Forestier, Joubert, Murgis et Farhati.

Les Espoirs du CO avaient fait le choix de démarrer la partie face à un vent violent. Après 13 minutes de jeu, les Castrais ont ouvert la marque grâce à une pénalité de 20 mètres de Nicolas Gabriel sanctionnant une faute Dacquoise sur mêlée. Ce même Nicolas Gabriel a récidivé à la 24ème minute de jeu, des 22 mètres en face des poteaux pour un hors-jeu Dacquois (0-6). Dax, par l'intermédiaire de l'ouvreur Doussy a réduit le score pour revenir à 3-6 à la demi-heure de jeu.
Dans les arrêts de jeu de la 1ère mi-temps, suite à un très bon conteste de Yoann Tanga, et un enchaînement d'Anthony Jelonch qui décalait Quentin Lefort le long de son aile, ce dernier n'avait plus qu'à faire parler sa pointe de vitesse pour inscrire le 1er essai en coin qui sera transformé par Nicolas Gabriel pour mener 3-13 à la pause.

Avec une bonne première mi-temps contre le vent, et une deuxième avec celui-ci, on pensait que le tour était joué. Dès le debut de celle-ci, à la 42ème minute un essai de Julien Beziat est venu concrétiser la belle avancée de Tulou qui, partant au bord d'un ruck a donné à Beziat pour finir le travail.
Essai qui a amené le score à 18 à 3. Il restait à essayer de faire le break pour obtenir le point de bonus offensif contre cette équipe dernière du championnat mais qui était accrocheuse et sans complexe. Les Castrais l'ont marqué à la 51ème minute de jeu après un franchissement de Danya Tulou et un bon travail des avants dans l'axe, Valentin Mouysset a pu écarter le jeu sur Nicolas Gabriel qui mystifiait la défense dacquoise pour inscrire le 3ème essai de l'après-midi.

Le bonus offensif en poche, nos jeunes pensaient que c'était bien engagé, le staff faisant rentrer en jeu le reste des remplaçants.
Mais les Castrais se mettant souvent à la faute, contrairement à cette bonne première mi-temps, ils ont commencé à ne plus avoir la main sur le ballon, ce qui a redonné confiance aux Dacquois. 
Une efficacité retrouvée par ceux-ci pour venir jouer dans notre camp, où ils firent douter nos jeunes jusqu'à la dernière minute et qui ont défendu très souvent leur ligne, mais ils n'ont jamais cédé sous la pression adverse pour conserver ce point de bonus offensif.
C'est avec un certain soulagement, grâce à un ruck contesté lors d'un ballon perdu des Dacquois et recupéré par nos Castrais qu'ils contre-attaquèrent pour aplatir sur un ballon porté 30 à 3.

L'arbitre a sifflé cette fin de rencontre sur ce nouvel essai. 
Bravo à nos jeunes qui ont engrangé une fois de plus un point de bonus offensif.
L'équipe Espoirs souhaite bonne chance à Théo Hannoyer et Anthony Jelonch qui vont rejoindre l'équipe de France U20 pour affronter l'Italie et Vlad NISTOR avec la sélection de Roumanie qui affrontera le Portugal.

 

Résumé 20ème Journée

Castres 22 - Carcassonne 18


Mi-temps : 10-13; arbitrage de M. GRYSELIER (Provence)

Castres : 4 essais (Lefort à 1' et 48', Nehme (9), Bouzon à 65') et 1 transformation (Gabriel à 48')

Carcassonne : 2 essais (Guillomot à 20', Coustel à 60'), 2 pénalités (Guillomot à 14' et 35') et 1 transformation (Guillomot à 20')

Progression du score : 5-0, 10-0, 10-3, 10-10, 10-13 / 17-13, 17-18, 22-18

Castres : Bouhedjeur, Bouzon, Zanarelli, Fontaine, Lefort; (o) Gabriel, (m) Mouysset (cap), Tanga Mangene, Tulou, Gatti, Durand, Delaporte, Simioni, Nehme, Grolleau et Canac, Tufele, Pradalie, Esteban, Reggiardo, Icart, Decrop et Mudariki.
Carcassonne : Lautier, Verlet, Condou, Boutet, Guitoune, (o) Guillomot, (m) Escuder (cap), Coumenc, Dupuy, Lafon, Gandolphe, Batista, Bourdewie, Castant, Sanda et  Khalkhal, Cringle, Coustel, Llabres, Basque, Richard, Grigolo et Lorenzon.

En recevant les Carcassonnais pour la 20ème journée du championnat Espoirs samedi après-midi au Stade du Rey, les Espoirs du CO ne sont pas passés loin de l'accident... Face à de rugueux Carcassonnais, le match avait pourtant bien commencé, puisque seulement après 40 secondes de jeu, et un joli mouvement, Quentin Lefort inscrivait son 1er essai de la partie, non transformé (5-0). Le CO n'a pas relâché son effort et a marqué son 2ème essai à la 9ème minute de jeu par l'intermédiaire de Benjamin Nehme pour mener 10-0.
Les Carcassonnais s'appuyant sur une bonne conquête, ont rapidement recollé au score grâce à deux pénalités (14' et 35'), un essai (20') et une transformation de Mathieu Guillomot, l'ancien pensionnaire du centre de formation du CO, pour mener à la mi-temps sur le score de 13 à 10.

Dès l'entame de la 2ème mi-temps, les Castrais malgré une infériorité numérique suite à un carton jaune du pilier Julien Grolleau, ont repris l'avantage au tableau d'affichage grâce à l'opportuniste Quentin Lefort qui inscrivait son 2ème essai de la partie (17-13). Les Carcassonnais n'ont pas lâché l'affaire puisqu'à l'heure de jeu, après plusieurs temps de jeu, le 3ème ligne Coustel, tout juste entré en cours de jeu, a trompé la défense Castraise pour inscrire un essai (60') et reprendre l'avantage au score (17-18).
La fin de match est devenue crispante pour les supporters qui ont eu le choix de venir soutenir leur équipe malgré le Tounoi des 6 nations. La délivrance est venue après plusieurs temps de jeu de l'ailier Jauhann Bouzon qui a inscrit l'essai libérateur (22-17).
Carcassonne a, dans les arrêts de jeu, eu une balle de match, mais l'arbitre n'a pas accordé l'essai et c'est avec un certain soulagement que le CO a pu respirer.

Les jeunes Castrais auront un week-end de repos avant d'entamer, leur 5ème bloc de 5 matchs, par un déplacement à Tarbes le dimanche 21 février.

Résumé 21ème Journée

Tarbes 14 - Castres 22

Mi-temps : 6-3 ; arbitrage de M.Celaya Jean-PIerre (Côte Basque Landes)

Tarbes: 1 essai (Berbizier 65ème), 1 drop (Queheille 11ème), 2 pénalités (Queheille 3ème et Berbizier 49ème).

Castres : 3 essais (De pénalité 61ème, Grolleau 71ème, Bouhedjeur 78ème) 2 transformations (Albert 61ème et 72 ème) 1 pénalité (Albert 17ème)

Progression du score : 3-0, 6-0, 6-3 / 9-3, 9-10, 14-10, 14-17, 14-22.

Castres : Albert, Decrop, Zanarelli, Bouzon, Bouhedjeur, (o) Fontaine (cap), (m) Dupont, Tanga Mangene, Tulou, Delaporte, Durand, Moreaux, Simioni, Beziat, Grolleau et Ducasse, Tufele, Mudariki, Esteban, Pradalié, Gabriel, Mouysset, Fernandez.
Tarbes : Sevestre, Loncan (cap), Barber, Ruiz, Capberret, Lopez, Sajous, Fuxan, Queheille, Laharrague, Demai, Lamotte, Ducan, Paulmet, Berbizier, Claudey, Soutric, Mordier, Paris, Lhusero, Biescas, Rielland, Bude.

Les Tarbais pouvaient légitimement s'attendre à souffrir en recevant le leader castrais mais jamais ils ne sont démontés dans un match très indécis.
Très indisciplinés en début de partie, les Tarnais ont offert trois pénalités à Gilen Queheille en dix minutes. Le demi de mêlée bigourdan en a converti une mais s'est rattrapé sur un drop de près après avoir trouvé le poteau (6-1, 11ème).

Incapables d'emballer la partie, les deux équipes ont attendu la deuxième période pour mettre les points. Une belle accélération de Johan Paulet mettant à la faute les visiteurs a permis à Mathieu Berbizier d'engranger trois nouveaux points (9-3, 48ème).

Solide au début, la mêlée bigourdane s'est peu à peu délitée les minutes défilant. Pas une grande surprise donc, de voir l'abitre accorder un essai de pénalité aux Castrais (9-10, 61ème).

Piqué au vif, Tarbes a su réagir immédiatement. Enchaînant les temps de jeu dans l'axe du terrain à cinq mètres, les Rouge et Blanc ont fini par trouver la faille avec Gilen Queheille dans le costume de passeur pour Mathieu Berbizier en bout de ligne (14-10, 65ème).

Deux essais encaissés dans les dix dernières minutes. Réduit à 14 pour le money time après le carton jaune de Nicolas Laharrague, Tarbes a souffert sur la fin de match. En force, Julien Grolleau a redonné l'avantage à son équipe (14-17, 71ème).

Alors que les Tarbais ont essayé d'aller chercher le match sur la toute fin, c'est finalement Castres qui a triplé la mise grâce à Imad Bouhedjeur, au contre sur un ballon de dégagement au pied de Mathieu Berbizier (14-22, 78ème).

Une  victoire (non sans difficulté) supplémentaire, au pied des Pyrénées enneigées, conforte cette place de premier, bravo à l'équipe de s'être battue jusqu'au bout !

 

Résumé 22ème Journée

Castres - Béziers : 43-8
Pour Castres :  6 E de Tulou (10), Decrop (15), Tanga (20), Ducasse(33), Bouzon (57), Nehme (80) ; 5 T Gabriel (15, 20, 33, 57, 80), 1 D Gabriel (42)
Pour Béziers : 1 E  de Bimenyimana (29) ;  1 P Suchier (3).
 
Pour cette 22e journée de championnat de la poule 2, les Espoirs du Castres Olympique n’ont pas fait de cadeau aux Biterrois en s’imposant sur le score de 43 à 8, et engrangeant au passage sa 20ème victoire et son 13ème bonus offensif.

Béziers a ouvert le score sur pénalité, dès la 3
ème minute de jeu (0-3). La réaction ne s'est pas fait pas attendre côté Castrais puisqu' en 20 minutes, le CO allait inscrire 3 essais. Le 1er ,sur un ballon de récupération, Gaëtan Avizou filait le long de la touche, créait un point de fixation à 5 mètres de la ligne d’essai Biterroise, Valentin Mouyset transmettait le ballon à Romain Durand qui fixait deux défenseurs pour offrir le premier essai à Danya Tulou (5-3).
Le CO continuait à produire beaucoup de jeu, et les Biterrois avaient du mal à endiguer les vagues Castraises, et se mettaient souvent à la faute. Le deuxième essai est venu suite à une mêlée dans les 22 mètres Biterrois,où le CO envoyait au large pour marquer, par l’intermédiaire de Louis Decrop, avec la transformation de Nicolas Gabriel (12-3).
Le troisième essai était l’œuvre de Yoann Tanga Mangene après un jeu au pied astucieux de Valentin Mouyet par-dessus la défense adverse, avec la transformation de Nicolas Gabriel, le CO prenait le large (19-3). Béziers marquait un essai par l’intermédiaire de leur pilier
Bimenyimana pour réduire l’écart à la 29ème minute de jeu (19-8). La réponse ne se faisait pas attendre côté Castrais puisque dès le coup d’envoi, ils mettaient cette équipe Biterroise sous pression, qui n’avait d’autres choix que de se dégager en touche. Sur le lancer , Kévin DUCASSE récupérait le cuir pour marquer le quatrième essai à la 33ème minute de jeu. La transformation et un drop à la 40ème de Nicolas Gabriel et le CO avait fait le plus gros du boulot à la pause pour mener 29 à 8.


 
L’objectif de la deuxième mi-temps était, bien sûr, de continuer sur les mêmes intentions et de conserver le bonus offensif. Mission remplie puisqu' en marquant deux nouveaux essais, celui de Jauhann Bouzon à la 57ème minute de jeu, sur un jeu au pied de Nicolas Gabriel, et le dernier dans les arrêts de jeu, à la suite d’un bras cassé joué à la main et conclu par Benjamin Nehme, le CO remplissait ses objectifs en remportant cette rencontre sur le score de 43 à 8.
Une nouvelle fois un grand bravo à l’ensemble de l’équipe.
Prochain match ce dimanche 6 mars à Oyonnax.

Résumé 23ème Journée

Oyonnax 21 - Castres 11

Pour Castres :  1 essai d'Albert (17); 2 pénalités de Gabriel (25,65)
Pour Oyonnax : 2 essais et 3 pénalités
 
Défaite de nos Espoirs face à Oyonnax sur le score de 21 - 11. Trois essais dans ce match, dont 2 pour les Oyomen (Doublé d'Ikpefan) contre 1 d'Evan Albert. Les Espoirs tombent pour la 3ème fois cette saison en 23 rencontres.
 
Après une première mi-temps sous la neige, puis une seconde mi-temps sous le soleil, Oyonnax a remporté ce choc face à nos jeunes Espoirs qui s'étaient déplacés à Oyonnax avec l'envie de s'étalonner face au 5ème de cette poule. Oyonnax scorait les premiers à la 13e minute de jeu par l'ouvreur Chouvet (3-0). Le CO réagissait 4 minutes plus tard en inscrivant le 1er essai de la partie par Evan Albert, en coin, suite à un judicieux jeu au pied de Nicolas Gabriel. Une pénalité supplémentaire par Gabriel (25e) et nos jeunes Espoirs prenaient l'avantage au score à la mi-temps en menant 8 à 6. En effet, les locaux avaient régi par une deuxième pénalité (33e) de leur ouvreur Chouvet pour permettre à son équipe de revenir à deux points à la pause.
Recadrés à la mi-temps, les Oyonnaxiens n'allaient rien céder et, la domination du pack "rouge et noir" allait payer, avec deux essais de l'ailier Ikpefan, très en jambes sur l'aile droite (47e; 57e). Il fallait attendre une pénalité (65e) profitant aux Castrais, suite à la domination du pack tarnais, pour espérer recoller au score. Mais les locaux avaient fait le break, grâce à ces deux essais et à leur buteur, Paul Chouvet, auteur d'un 4/5, leur permettant de prendre de l'avance au score. Ils ne devaient plus être inquiétés jusqu'au coup de sifflet final.
 
Prochaine rencontre ce samedi 12 mars à 14h30 à Lyon.

Résumé 24ème Journée

Lyon 27 - Castres 20

Pour Castres :  2 essais de Lefort (29), Mouysset (45), 2 transformations Gabriel(29,45) et 2 pénalités Gabriel (7,35)
Pour Lyon : 3 essais d'Huyard, 3 transformations et 2 pénalités.  

Carton blanc : Valentin Mouyesset (8e); François Fontaine (60e).

Le CO paie son indiscipline.

Pourtant tout avait bien débuté pour le CO, puisqu'après un gros temps fort, l'arbitre de la rencontre sifflait une position hors-jeu des Lyonnais qui permettait à Nicolas Gabriel d'ouvrir le score dès la 7ème minute sur prénalité (0-3). Les lyonnais piqués au vif, réagissaient dès le coup d'envoi en récupérant le ballon, et ils mettaient à leur tour la pression dans le camp Castrais, Valentin Mouysset se voyant écoper d'un carton blanc (8ème) suite à une faute d'anti-jeu. Pendant cette infériorité numérique, le CO allait encaisser deux essais par l'intermédiaire de l'ailier Lyonnais Huyard à la 10ème et à la 16ème minute de jeu, avec les transformations, et les lyonnais prenaient les commandes du match (14 à 3).

Après son infériorité numérique, le CO réussissait à remettre la main sur le ballon et imposer de longues séquences de jeu, et, à la 29ème minute de jeu Quentin Lefort trouvait une faille dans la défense Lyonnaise en marquant un essai qui redonnait de l'espoir aux Castrais (14-10). Juste avant la mi-temps Nicolas Gabriel convertissait une pénalité suite à une faute Lyonnaise, et le CO revenait à un tout petit point  (14-13).
Le CO redémarrait pied au plancher cette deuxième mi-temps , dès la 45ème minute de jeu, suite à un renvoi au 22 mètres des Lyonnais, Danya Tulou mystifiait la défense Lyonnaise sur plus de 50 mètres pour servir à son intérieur Valentin Mouysset qui pouvait finir le travail pour aplatir le deuxième essai des Castrais, avec la transformation de Nicolas Gabriel, c'était le CO qui reprenait l'avantage au score (14-20). Lyon ne lâchait pas l'affaire, et revenait dans la partie à la 52ème minute de jeu sur pénalité (17-20).

A l'heure de jeu, le CO se voyait de nouveau sanctionner d'un carton blanc qui allait leur faire mal .... c'est 10 points que les Castrais allaient encaisser pendant cette infériorité ... (27-20).
Le CO a eu plusieurs fois l'occasion en fin de match de revenir dans la partie, mais quelques maladresses, un peu de précipitation et quelques mauvais choix ... et c'était au final les Lyonnais qui s'imposaient dans ce duel du haut du tableau.

Malgré tout, le CO conserve sa 1er place avec une avance de 8 points sur ces Lyonnais. Le CO pour le dernier match de ce 5ème bloc, recevra, ce samedi 19 mars à 16h Bourgoin au stade du Rey.
 
 

Résumé 25ème Journée

Castres 17 - Bourgoin 12

Pour Castres : 3 E de Bouhedjeur (4), Lefort (47), Tanga (68); 1 T Icart (47)
Pour Bourgoin : 2 E Duclos (56), Perret-tourlonias (79); 1 T Pernet-demoret (79)

Les Espoirs assurent l'essentiel

Les Espoirs du CO en remportant leur 21ème victoire sur 25 matchs, peuvent tranquillement se reposer ce week-end de Pâques, avant d'aller affronter le 3 avril les Grenoblois 3ème de cette poule. En effet, les Espoirs du CO 
recevaient ce samedi 19 mars l’équipe de Bourgoin au stade du Rey. C’est contre le vent que Valentin MOUYSSET le capitaine avait décidé de débuter la partie, et les consignes du staff étaient de produire beaucoup de jeu et de conserver le ballon contre ce vent violent. Les consignes étaient respectées, puisque dès la 4ème minute de jeu Imad BOUHEDJEUR pointait le 1er essai de la partie. Tout le monde pensait que le match allait être vite plié, mais c’était sans compter sur cette valeureuse équipe Berjallienne, venue défendre fièrement sa peau, et, beaucoup de maladresses côté Castrais. Plusieurs fois, en cette première mi-temps les Castrais auront l’occasion de scorer, mais un ballon tombé, une passe mal assurée…et c’était autant d’occasions gâchées. A la mi-temps, Bourgoin pouvait encore croire à un exploit chez le leader, puisqu’il n’était mené que de 5 points (5-0).

A la 47ème minute de jeu, le CO obtenait une mêlée à 5 mètres de l’en-but Berjallien, Valentin MOUYSSET ouvrait pour ses ¾, et Quentin LEFORT en bout d’aile inscrivait le 2ème essai Castrais. Avec la transformation de Jean-Charles ICART le CO menait (12 à 0).

Le CO commençait à fatiguer et multiplier les fautes. Victor MOREAUX écopait à la 52ème minute de jeu d’un carton blanc pour un déblayage, au vu de l’arbitre, trop agressif… Bourgoin choisissait la pénaltouche. Après plusieurs pick and go, le deuxième ligne Berjallien DUCLOS inscrivait l’essai (12-5).

Revenu à 15, le CO remettait la pression sur les Berjalliens, et à la 68ème minute de jeu obtenait une pénalité pour un talonnage d’un Berjallien dans un ruck. Le CO optait pour la pénaltouche, et après une prise balle en touche de Victor MOREAUX, le maul pouvait se former, et à la conclusion Yoann TANGA inscrivait le 3ème essai Castrais (17-5). Le staff Castrais opérait à une vague de changement dans le dernier quart d’heure de cette partie. Malheureusement sur une attaque Castraise et une passe mal assurée, Bourgoin s’emparait du ballon et, en contre, marquait leur 2ème essai avec la transformation pour revenir à (17-12). Plus rien ne sera marqué. Le CO pouvait respirer, et garder sa place de leader avec une avance de 8 points sur son dauphin Lyonnais.

Prochaine rencontre dimanche 3 avril à 14h00 à Grenoble


 
 

Résumé 26ème Journée


Grenoble 18 - Castres 18  

Pour Grenoble : 2 E Canovas (37), Sawailau (56);  1 T Boyer (38); 2 P Boyer (11, 26)
Pour Castres :  2 E Jelonch (29), Tulou (65); 1 T Gabriel (66); 2 P Gabriel (7, 34)

Les Espoirs du CO tiennent en échec les Grenoblois à Lesdiguières

Le FCG avait offert un cadre de gala au match entre les Espoirs de Grenoble et ceux du CO, puisque cette partie se déroulait sur la pelouse du Stade de Lesdiguières. Malgré une légère avance au score à la pause (13-11), les Grenoblois ont concédé le nul (18-18).
Nicolas GABRIEL ouvre la marque grâce à une pénalité des 40 mètres à la 7ème minute de jeu (0 à 3).
Le demi d’ouverture et buteur Grenoblois Antoine BOYER égalise à la 11ème minute d’une pénalité des 22 mètres (3 à 3), suite à un plaquage haut sanctionné par l’arbitre de la rencontre.
A la 26ème minute, le buteur Antoine BOYER rajoute une pénalité, pour mener sur le score (6 à 3).
A la demi-heure de jeu, le CO reprend l’avantage grâce à un essai d’Anthony JELONCH, de retour dans le groupe, après sa participation au Tournoi des 6 nations avec l’équipe de France des moins de 20 ans. Malheureusement Nicolas GABRIEL se fera contrer sa transformation par le talonneur adverse (6 à 8). 4 minutes plus tard, l’arbitre sanctionne la mêlée Grenobloise, et Nicolas GABRIEL ne se prive pas de rajouter 3 points supplémentaires (6 à 11).
Malheureusement, sur l’engagement qui suit, malgré une bonne réception des Castrais, les Grenoblois mettent la pression sur le pack Castrais, et à la sortie du ruck, Jérémy FERNANDEZ subit la pression de son vis-à-vis et perd le ballon. S’ensuit une action avec plusieurs temps de jeu et un essai du pilier Grenoblois Canovas, ce qui permet aux locaux de mener 13 à 11 juste à la mi-temps.
A la 54ème minute de jeu, suite à un renvoi des Castrais, l’arrière Grenoblois CAIRE relance le jeu, et trouve à hauteur son centre KILLIONI pour un point de fixation, le demi mêlée Grenoblois sert son ouvreur qui prend l’intervalle avant de fixer le dernier défenseur Castrais et servir son ailier Sawailau qui marquera le 2ème essai Grenoblois (18 à 11).
Les Castrais ne lâchent pas l’affaire, et à la 65ème minute de jeu suite à une mêlée Castraise sur la ligne des 5 mètres des Grenoblois, Jérémy FERNANDEZ sert François FONTAINE qui est stoppé par la défense Grenobloise, mais après une bonne libération, il sert cette fois Danya TULOU qui arrive lancé pour venir inscrire le deuxième du CO avec la transformation de Nicolas GABRIEL, le CO revient à hauteur des Grenoblois 18 à 18.
Plus rien ne sera marqué d’ici la fin de la rencontre, mais les 2 équipes auront l’opportunité de l’emporter, notamment dans les 5 dernières minutes qui seront très animées.

Prochaine rencontre dimanche 10 avril à 15h00 à Pierre ANTOINE à 15h00.


 

Résumé 27ème Journée

Castres – Colomiers : 30 - 7 (mi-temps : 9-0)
Vainqueurs : 3 E Mouysset (49), Moreaux (60), Jauzion (64) ; 3 P (21, 26, 39) et 3 T Albert
Vaincus : 1 E Duprat (71) ; 1 T Renou
Castres : Albert, Decrop, Jauzion, Fontaine, Bouzon (o) Kirkpatrick, (m) Mouysset ; Jelonch, D.Tulou, Tanga ; Moreaux, Durand ; Simioni, Nehme, Tufele et Canac, Noui, Delaporte, Pradalié, Fernandez, Icart, Lefort, Mudariki
Colomiers : Plazy, Bellavoine, Pecheux, Cazenave, Gardey ; (o) Renou, (m) Duprat ; Thomas, Manas, Ponpon ; Ricard, Marini ; Devisme, Saaïda, Rodriguez et Desmaison, Berail, Murat, Barlot, Larregain, Barboteau, Pit, Falatea.
Exclu tempo : Saaïda (25 anti-jeu) et Desmaison (54 anti-jeu)
 
Bonne opération pour les Espoirs du Castres Olympique qui se sont imposés dimanche à Pierre-Antoine face à Colomiers alors que Lyon, leur poursuivant, avait concédé le match nul la veille face à Grenoble. A trois journées de la fin de la  phase régulière, le CO caracole en tête de sa poule avec 8 points d’avance.
Est-ce que la tribune Rui, copieusement garnie dimanche après-midi, a décontenancé des jeunes joueurs qui sont habitués à l’intimité du Stade du Rey ? Toujours est-il que les Espoirs Castrais n’ont pas réalisé la meilleure première mi-temps à domicile de la saison face à des Columérins accrocheurs. Pourtant les occasions ont été nombreuses avant la pause, une percée de Tulou se concluant par une mauvaise dernière passe, une échappée de Fontaine avortée ou encore des temps des avants dans les 5 m visiteurs restant stériles. Bref, lors des 40 premières minutes alors qu’ils étaient dominateurs sur les plans de la possession et de l’occupation, victimes de maladresses, les Espoirs castrais devaient se contenter de 9 points inscrits au pied par Albert. Si bien que le staff castrais pouvait nourrir quelques inquiétudes lors du changement de côté dans la mesure où leurs hommes allaient évoluer face à un fort et tournoyant vent d’autan.
En fait la charnière castraise qui s’était déjà montrée à la hauteur avant la pause, n’a pas tardé à rassurer Pierre-Antoine. Sur sa ligne des 40 m, Dan Kirkpatrick trouvait la faille au ras des avants visiteurs, son demi de mêlée Valentin Mouysset a suivi, Kirkpatrick fixait le dernier défenseur et Mouysset mettait les jambes pour aller déposer la balle entre les poteaux. Plus tard, les avants ont fait le boulot et la conclusion venait de Victor Moreaux. Les trois-quarts qui ont leur mot à dire l'ont fait tout de suite après avec une attaque classique bien conduite et conclue par Jauzion. Dommage qu’un petit relâchement en fin de partie allait priver le CO d’un bonus offensif mérité. Thierry Bourdet le manageur du CO, confiait à l’issue de la rencontre : « Je pense que les garçons étaient un peu sous pression en jouant pour la première fois à Pierre-Antoine. On a fait des fautes de main et il a fallu une mi-temps pour qu’on s’y mette. Après la logique est respectée, le contrat est rempli, il y a eu du spectacle et de bonnes intentions, c’est bien »

Résumé 28ème Journée

Castres 25 – Aurillac 23

Pour Castres : 3 essais Kirpatrick (13), Tanga (35, 75) ; 2 P (3, 62) et 2 T Albert

Pour Aurillac : 2 essais Rivera (42), Lheritier (66) ; 1 D (24) Dubourdeau, 2 P (11, 40) et 2 T Renou

Les Castrais n’ont pas raté leur rendez-vous face à Aurillac, même s'il leur a fallu s’employer pour mater de solides Cantaliens, venus avec de fermes intentions.

Les Castrais ont ouvert le score dès la 3ème minute grâce à une pénalité des 22 mètres, légèrement à droite des poteaux, d’Evan Albert (3 à 0).

A la 11ème minute de jeu, l’arrière et buteur d’Aurillac réduisait le score par une pénalité des 25 mètres pour une position de hors-jeu des Castrais (3 à 3).

Sur le coup d’envoi, Aurillac récupérait le ballon et lançait le jeu sur ses ¾, mais Dan Kirpatrick, opportuniste, interceptait le ballon et s’en allait aplatir entre les poteaux, avec la transformation d’Evan Albert, le CO menait à la 13ème minute de jeu sur le score de (10 à 3).

Aurillac répliquait par un drop de son ouvreur à la 16ème minute de jeu (10 à 6).

A 5 minutes de la mi-temps, les Castrais inscrivaient un nouvel essai par Yoan TANGA, non transformé, (15 à 6). L’action démarrait sur une touche aux 22 mètres Aurillacois, Valentin MOUYSSET lançait le jeu sur Dan Kirpatrick qui venait créer un premier point de fixation, la libération était rapide, et Valentin Mouysset lançait tour à tour, Kévin Ducasse et Thomas Noui qui venaient fixer cette défense, Valentin Mouysset renversait le sens du jeu, et après un nouveau point de fixation de Théo Sentenac, Dan Kirpatrick ouvrait sur Evan Albert qui après avoir fixé son défenseur, arrivait à transmettre le ballon à Yoan Tanga venu intelligemment se proposer dans l’intervalle (15 à 6).

Juste avant la mi-temps Yoan Tanga auteur de l’essai, écopait d’un carton blanc (39ème) pour ne pas avoir lâché le ballon dans un regroupement. L’arrière Salles ne se privait pas de réduire le score à la mi-temps (15 à 9).

A la 42ème minute de jeu, le centre Aurillacois mystifiait toute la défense Castraise pour aller marquer le premier essai Cantalous qui leur permettaient, avec la transformation, de passer devant au score (15-16).

Les Castrais s’énervaient et à la 56ème minute de jeu, Victor Moreaux écopait à son tour d’un carton jaune pour un déblayage trop appuyé au sens de l’arbitre…les Aurillacois ne se privaient pas de profiter de cette infériorité numérique pour venir inscrire leur deuxième essai, après un mauvais lancé du talonneur Castrais en touche. Avec la transformation, c’est Aurillac qui accentuait son avance (15 à 23).

A la 62ème minute de jeu, Evan Albert réduisait l’écart sur une pénalité aux 22 mètres pour une position de hors-jeu d’Aurillac (18 à 23).

Les avants Castrais se montraient conquérants, bousculant nettement le pack adverse, notamment en mêlée. A la 75ème minute de jeu, sur une mêlée à 5 mètres de leur ligne, le staff Aurillacois décidat de faire sortir leur deuxième pilier remplaçant, tout juste entré, pour ne pas subir en mêlée. La règle leur autorisant cette manœuvre, afin de simuler les mêlées, mais à condition de sortir un joueur de l’équipe (règle de la carence).

Malgré cette manœuvre, le CO arrachait la victoire grâce à un nouvel essai de Yoan Tanga. Avec la transformation d’Evan Albert et c’est le CO qui remportait cette victoire sur le score de (25 à 23).

Ce samedi 23 avril à 15h au stade du Rey, les Espoirs recevront pour leur dernière rencontre à domicile, leurs voisins Albigeois.

Résumé 29ème Journée

Castres 30 – Albi 26
MT : 11-20 ; Arbitre M. SANTAMARIA Thibault (Languedoc)
Vainqueurs : 2 E Jelonch (28), Tufele (60) ; 6 P (20, 40, 48, 50, 53, 66) et 1 T Albert
Vaincus : 2 E Davetawalu (31), Bares (36) ; 4 P (15, 25, 46, 56) et 2 T Chiffre

Castres : Albert, Decrop, Jauzion, Grosso, Lefort (o) Kirkpatrick, (m) Mouysset cap; Jelonch, D.Tulou, Tanga ; Moreaux, Delaporte ; Sione, Nehme, Grolleau et Canac, Tufele, Gatti, Hannoyer, Fernandez, Gabriel, Bouzon, Simioni.
Exclu tempo : Jelonch (45 anti-jeu)

Albi : Bares, Paulin, Ollier, Davetawalu, Cousin ; (o) Chiffre, (m) Entraygues ; Durand, Lebreton, Evrard ; Barthe, Tirefort ; Hygonnet, Nevers, Attia et Freby, Maynadier, Radegonde, Mouysset, Lenfant, Lepretre, Bourgade, Desnues.
Exclu tempo : Evrard (50 anti-jeu)

Les Espoirs du CO avaient à cœur de finir cette saison invaincus à domicile, et de prendre leur revanche sur leurs voisins Albigeois, victorieux au match aller sur le score de 29/23. Contrat rempli, puisqu'en remportant ce match avant même la dernière journée de championnat qui se déroulera ce samedi 7 mai à Biarritz, le CO est assuré de finir à la 1ère place de cette poule d’Elite 2, et donc de disputer directement les ½ finale de ce championnat le dimanche 22 mai.

Il aura fallu attendre l’heure de jeu pour que nos jeunes Castrais prennent l’ascendant, dans le jeu et physiquement, sur cette équipe d’Albi, motivée et combative, qui était venue chercher leur qualification en terre Castraise. En effet, la 1ère mi-temps sera à l’avantage des Albigeois dominateurs en conquête et dans l’occupation. D’autant que le CO allait à la 18ème minute de jeu perdre leur capitaine et stratège de jeu, Valentin MOUYSSET, sur blessure.  Le CO est fébrile et commet beaucoup de fautes de mains.  Albi profite de cette fébrilité, pour inscrire à la 15ème et 25ème minute de jeu , deux pénalités par leur ouvreur CHIFFRE (3-6). Entre temps, Evan ALBERT réduira le score à la 20ème minute de jeu sur pénalité (3-6). Malgré cela, c’est le CO par l’intermédiaire d’Anthony JELONCH qui inscrivait le 1er essai de cette partie, suite à une récupération de balle sur la conquête Albigeoise, et un point de fixation de Rémy GROSSO, Jérémy FERNANDEZ ouvrait petit côté pour Danya TULOU qui, sur un pas, fixait deux défenseurs pour servir Anthony JELONCH qui filait le long de la touche pour marquer (8-6). Albi répliquait à la 36ème minute de jeu, par leur surpuissant centre Fidjien de 193 cm et 125 kg, qui emportait tout sur son passage. Avec la transformation, c’est Albi qui reprenait les commandes du match pour mener (13 à 8). Le CO tentait de réagir, et sur un dégagement Albigeois, Evan ALBERT tentait de relancer le jeu, par un jeu au pied de pression, mais c’est finalement le numéro 8 Albigeois qui récupèra le ballon, pour le transmettre à son arrière qui, d’un judicieux jeu au pied, prolongeait l’action, et à la course battait Jérémy FERNANDEZ, pour marquer aux pieds des poteaux Castrais, avec la transformation c’est Albi qui breakait avant la mi-temps (20 à 8). On joue les arrêts de jeu de cette 1ère mi-temps, quand Albi se met à la faute aux 22 mètres. Evan ALBERT réduit leur score juste avant le coup de sifflet de l’arbitre pour signifier la fin de cette 1ère mi-temps (11-20).

La 2ème mi-temps verra le CO prendre l’ascendant en conquête sur les Albigeois, qui sous pression, commettent beaucoup plus de fautes. Evan ALBERT ne se privera pas d’inscrire 4 nouvelles pénalités dans cette 2ème mi-temps. Albi s’accroche grâce à leur buteur, en marquant deux nouvelles pénalités, mais on sent que la partie est en train de changer de physionomie. Le staff Castrais profite de cette baisse de régime Albigeoise, pour faire du « coaching », et à l’heure de jeu, c’est Kamaleile TUFELE tout juste entré, qui inscrit le 2ème essai Castrais après une combinaison en touche. Avec la transformation, c’est Castres qui reprend les commandes du match (27 à 26).

Le CO profite du vent dans le dos pour occuper le camp Albigeois, et à la 66ème minute de jeu, Albert EVAN de plus de 50 mètres à droite des poteaux d’Albi, permet de prendre un avantage de 4 points (30 à 26).

Albi fera le forcing en fin de match pour renverser la situation, mais au final c’est Castres qui remporte cette bataille, dans un match correct malgré l’enjeu côté Albigeois.
Un grand BRAVO à l’ensemble Castrais pour cette belle victoire, qui malgré le retard de 9 points à la mi-temps, a su aller chercher une 24ème victoire cette saison ! Cela prouve l’excellent état d’esprit de cette équipe.

Pour la dernière journée de championnat les Espoirs ce déplaceront ce samedi 7 mai à 16h00 à Biarritz au stade d’Aguiléra.

Résumé 30ème Journée

Biarritz 26 - Castres 29
MT : 19-17 ; Arbitre M. LALOO Aurélien (Béarn)
Vainqueurs : 5 E Bouzon (1), Bouhedjeur (19), Fernandez (32, 41) ; Gabriel (79) ; 2 T Gabriel
Vaincus : 4 E Rousseau (12), Collectif (27, 34), Usarraga (54) ; 3 T Sagardia

Castres : Bouhedjeur, Decrop, Bouzon, Icart, Avivou (o), Gabriel, (m) Fernandez; Delaporte cap, D.Tulou, Tanga ; Hannoyer, Durand ; Madariki, Ducasse, Tufele et Nehme, Grolleau, Gatti, Pradalie, Reggiardo, Lefort, Albert, Simioni

Biarritz: Sagardia, Rousseau, Carrere, St Antoine, Texier, Belleret, Maman, Caballero, Usarraga, Cazeaux, Pueloto, Duvert cap., Dallery, Dezes, Asserquet et Donnellan, Sanchez, Morel, Ondars, Juniver, Laplace, Gomez, Bessonart. 

Pour la 30ème et dernière journée de campionnat Elite 2, les Espoirs du CO se déplaçaient à Biarritz ce samedi 7 mai. Qualifiés pour les phases finales et assurés de conserver leur 1ère place au classement, les "Bleu et Blanc" ont offert un match de gala sur l'annexe d'Aguilèra pour cette dernière rencontre de la phase régulière. 
Les Castrais ouvent le score dès la 1ère minute de jeu pour merner 5 à 0. Jauhann Bouzon inscrit le 1er essai de la rencontre sur un ballon de récupération, et un côté fermé bien négocié par yoan Tanga et Faraî Mudariki, et conclu par Jauhann Bouzon en coin. 
​Biarrtiz réagit à la 12ème minute de jeu grâce à leur ailier Rousseau qui inscrit un essai transformé par l'arrière Sagardia pour mener 7 à 5.
Sous un beau soleil, les deux équipes produisent beaucoup de jeu, et malgré quelques maladresses, c'est le CO qui à la 19ème minute de jeu reprend les commandes du match pour mener 10 à 7. 
Effectivement, sur une attaque des 3/4 de Biarritz, Imad Bouhedjeur, subtilise le ballon à son vis-àvis pour aller marquer le 2ème essai Castrais en coin. 
Biarritz à la 27ème minute de jeu bénéficie d'une pénalité aux 50 mètres. Les locaux choisissent la pénaltouche. Sur la ligne des 5 mètres Castraise, les Biarrots s'organisent sur un ballon porté, et inscrivent leur 2ème essai, non transformé, Biarritz mène à ce moment-là, sur le score de 12 à 10.
Dès le coup d'envoi, Castres réagit et après avoir récupéré le ballon et après plusieurs temps de jeu, Biarrtiz se met à la faute dans ses 22 mètres. Le CO choisit de prendre la mêlée, suite à la domination Castraise qui se conclut par une pénalité, Jérémy Fernandez joue rapidement la pénalité pour marquer entre les poteaux. Avec la transformation de Nicolas Gabriel, le CO reprend l'avantage au score (24 à 19)..
Biarritz ne lâche pas le match, et veut offrir à ses supporters, venus nombreux les encourager, la victoire. Fidèle à ses principes, le BO joue tous les ballons, et après plusieurs temps de jeu, trouve une faille dans la défence Castraise, pour aller inscrire son 4ème essai de la rencontre par son 3ème ligne Usarraga en coin. Avec la transformation, c'est Biarritz qui mène à nouveau sur le score de 26 à 24. Mais à l'image de cette fabuleuse saison, de l'excellent état d'esprit de cette équipe, le CO arrache la victoire par un 5ème essai inscrit par Nicolas Gabriel, sur un dégagement Biarrot, contré par Romain Durand et repris par Jauhann Bouzon, qui n'a plus qu'à prolonger sa passe à Nicolas Gabriel pour conclure l'action, et remporter leur 25ème rencontre de la saison, pour seulement 4 défaites et un nul?

Le week-end prochain l'équipe ne jouera pas, puisque qualifiée directement en 1/2 finale, elle attendra son futur adversaire entre Oyonnax et Colomiers. Le match se jouera le week-end du 21 ou 22 mai.