Castres Olympique

le site internet
du Castres Olympique
fait peau neuve !

Accéder au site

Interview d’Ibrahim Diarra sur son après-carrière

Actualités

Publié le lundi 11 juin 2018

Ibrahim DIARRA, notre ancien troisième-ligne évoque son après carrière en étroite collaboration avec la cellule de reconversion du Castres Olympique. Parti à la section Paloise après son passage au CO (2010-2016), »Ibou » poursuit aujourd’hui ses études et vient d’obtenir un diplôme de négociateur technico-commercial.

Ibrahim, peux-tu nous retracer ton parcours ?

J’ai commencé avec la Cellule de reconversion en 2016 à Castres. Le CO m’a permis de valider tous les modules CCP de ma formation même en partant du club. Je me suis orienté vers une carrière commerciale après avoir effectué un bilan de compétences, où il s’est avéré que je disposais d’un bon relationnel (rires). J’ai pu valider le titre de négociateur technico-commercial cette année, c’est une grande fierté pour moi ! A présent, je vais poursuivre mes études via une licence en Alternance pour devenir responsable en développement commercial.

En démarrant ta carrière professionnelle, comment imaginais-tu l’après rugby ?

Honnêtement, je ne me l’imaginais même pas. Quand on est plus jeune, on y pense très peu. Petit à petit, au fil de notre carrière, on se dit que ça va s’arrêter et on y pense de plus en plus. Juste après notre titre de champion de France en 2013, j’ai compris qu’il fallait gérer cet après carrière de manière efficace.

Comment le CO t’a aidé dans cette reconversion ?

Déjà, j’ai eu la chance de faire un stage au CO, et de rencontrer des partenaires du club comme Jean-Pierre Fraisse qui m’ont inspiré et permis de me frotter au terrain, cela m’a vraiment aidé. Le club, avec l’appui de Matthias Rolland, a été très à l’écoute et m’a permis de trouver ma voie. Le Castres Olympique est un pionnier dans la reconversion de ses joueurs et cela m’a énormément apporté.