Castres Olympique

le site internet
du Castres Olympique
fait peau neuve !

Accéder au site

Geoffrey Palis nous parle de son retour à la compétition

Actualités

Publié le mercredi 03 janvier 2018

Après 8 mois d’absence (rupture du ligament croisé du genou), Geoffrey Palis a fait son retour sur les terrains du TOP 14 dimanche face à Clermont.

 

Geoffrey, qu’as-tu ressenti dimanche ?

Ca fait sacrément plaisir ! Je suis content, ca fait du bien de retrouver le groupe pour le match et tous les à-côtés après 8 mois sans rugby. Je n’ai pas eu l’appréhension de me reblesser au genou car je me sentais prêt, tout s’est bien passé lors de me rééducation. Mais plutôt des petites appréhensions liées à mon rugby et à la reprise de la compétition. J’ai joué 70 minutes samedi, je suis ensuite sorti suite à un KO.

Comment as-tu vécu ces mois sans match ?

C’est très long mais on y est préparés. Quand le verdict tombe, c’est difficile à encaisser mais on sait à quoi s’attendre et que l’on aura une longue rééducation. Il faut faire en sorte de ne pas trop penser à la longueur (rires). Après, tout s’enchaîne très rapidement, j’ai été opéré puis suivi en post opératoire à Toulouse pour faire dégonfler le genou et digérer l’intervention. J’ai rapidement basculé sur le renforcement, la muscu, le cardio… je suis ensuite parti à Capbreton en juillet où j’ai repris la course avant de revenir à Castres pour la dernière grosse partie. Cela m’occupait beaucoup mais cela n’a rien à voir avec le fait d’être sur le terrain et de transpirer avec les copains.

Peux-tu revenir sur votre victoire à Clermont ?

En première mi-temps, nous avons commis quelques erreurs individuelles qui leur ont permis de scorer. On est ensuite revenus très fort en deuxième mi-temps. Ca démontre une très grande force d’esprit de l’équipe. Ces matchs, nous aurions pu les perdre il y a quelques années. Nous avons senti l’envie et la détermination de certains joueurs, nous avons tenté d’être dans leurs sillages, car ils étaient irréprochables dans l’engagement. Nous avons tous élevé le niveau du groupe, ça a été quelque chose de très fort à vivre, surtout pour mon retour !